Chrno Crusade
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Chrno Crusade

Une Nouvelle Ere.... Un Nouveau Départ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Mélancolie

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaleria
Invité



Mélancolie Empty
MessageSujet: Mélancolie   Mélancolie EmptyDim 9 Avr - 20:56

Le soleil s'était couché, laissant place au domaine infini de la nuit. La lune était pleine et scintillait intensément dans les cieux. Une légère brise s'était levée, agréable et fraîche. Le silence régnait en maître, et le parc semblait désert. Il n'y avait pas âme qui vive en ces lieux, si ce n'est elle. Deis, pauvre âme damnée et tourmentée par un passé qu'elle ne parvenait pas même à se souvenir clairement. Tout ce qu'il lui restait, c'était sa vengeance. Tout ce qui l'avait poussé à survivre, c'était sa haine. Elle avait beau cacher ses desseins derrière la volonté de protéger les autres, si elle n'avait pas eut la chance de rentrer dans l'Ordre, elle aurait volontiers renoncé au paradis pour se loger une balle dans le crâne...

C'est l'esprit emplit de pensées noires que la jeune femme déambulait dans les chemins du parc. Elle était vêtue de l'uniforme de l'Ordre et portait à sa ceinture une des armes spéciales qui lui avait été remise par l'Ordre. Autour de son cou pendait une croix en argent qu'elle ne quittait jamais. Chaque jour qui passait elle priait le Très-Haut de la guider sur les pas de son assassin, et elle s'excusait maintes et maintes fois d'avoir suivi la voie de la vengeance et du meurtre. Mais qui parle de meurtre ? Les démons ne sont pas humains. Ils ne méritent pas de vivre...

Elle resta une bonne heure dans le froid et dans l'obscurité, cherchant d'un regard morne une éventuelle proie. Alors que bon nombre de ses semblables dormaient paisiblement, ses insonmines et ses cauchemars la forçaient à rester éveiller. Et quand elle était éveillée, elle ne pouvait faire autrement que de patrouiller à la recherche d'une âme noire à supprimer au nom de la volonté de Dieu. C'était peut-être stupide, mais c'est ainsi qu'elle voyait les choses.

*Satané vie...n'en aurai-je donc jamais assez de poursuivre une ombre ? Je ne trouverai peut-être jamais l'assassin de ma famille, et je ne me souviendrai peut-être jamais de mon ancienne vie. Au fond, peut-être que c'est Lui qui m'a arraché à ma famille pour que je Le serve...*

Lassée et apparemment trop mélancolique pour continuer sa chasse, elle se laissa tomber sur un banc et poussa un profond soupir. Elle était seule au beau milieu de la nuit. Elle avait toujours été seule...Bien qu'elle connaissait la plupart des soeurs du couvent, elle ne leur parlait jamais. Elle était peut-être solitaire et détestait la compagnie, mais peut-être qu'au fond elle fuyait les autres ? Elle se rendait peu à peu compte que depuis l'incident du manoir, elle n'avait plus jamais eut d'amis. En avait-elle seulement eut un seul ?

Elle abaissa tristement les yeux au sol, attentive au moindre bruit, prête à se battre une nuit de plus pour exterminer les démons qui oseraient lui faire face. Elle passait sa vie à faire ça. Pourquoi cela changerait-il ? Avait-elle seulement envie que cela change ?

"Toute ma vie n'est qu'une course effrénée vers la mort. Au final, je ne serai peut-être même pas capable de les venger...A quoi est-ce que ça rime, tout ça ? Suis-je donc destinée à n'être qu'un corps sans âme, sans autre but que de tuer ou être tuée ? Est-ce que mes actes apportent seulement un quelconque bienfait aux autres ?" Sussura-t-elle malgré elle.

Elle sentait un profond mal-être émerger du plus profond de son âme, mais ses larmes refusaient de couler depuis trop longtemps déjà. Machinalement, elle se mordit la lèvre inférieure et écouta le silence dérangeant qui pesait...

*Je suis...seule...et ma vie...n'est qu'une succession de meurtres...*

A cet instant précis, elle n'avait jamais autant désiré que quelqu'un vienne à elle. Que se soit un démon à abattre, un signe du destin, un civil, n'importe qui...même si elle devait se montrer féroce, elle ne voulait plus être seule et penser à la vie absurde qu'elle menait. Juste pendant un court instant, elle voulait oublier ce qu'elle était devenue...
Revenir en haut Aller en bas
 
Mélancolie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chrno Crusade :: Archives :: Archives-
Sauter vers: